Accueil / Actualités / Emprunt personnel : faut-il passer par un courtier ?

Emprunt personnel : faut-il passer par un courtier ?

Un petit imprévu ? Une envie de voyage ou encore le besoin de changer votre véhicule parce que le vôtre arrive en bout de course ? Le crédit personnel offre une solution à ceux qui n’auraient pas forcément une épargne suffisante devant eux pour aller au bout de leurs envies.

Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir ce qu’un courtier peut vous apporter dans le cadre de votre demande de prêt personnel.

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un courtier en prêt personnel

Qu’il s’agisse d’un emprunt immobilier ou personnel, le courtier occupe toujours le même rôle : celui d’être l’intermédiaire entre le client (vous, le futur emprunteur) et de l’autre côté l’organisme prêteur (en général une banque). Mais pourquoi faire appel à un intermédiaire ? Parce que le rôle du courtier est de vous conseiller dans vos choix mais aussi et surtout parce qu’il se charge de négocier les meilleurs taux pour votre futur emprunt. En d’autres termes, il vous conseille tout au long du processus.

Est-ce une obligation de faire appel à un courtier ?

Non, passer par un courtier n’est en aucun cas une obligation : rien ne vous garantit que le courtier bénéficiera d’un meilleur taux que celui que vous auriez obtenu sans lui. Cependant, les bons courtiers ont noué des partenariats avantageux avec les banques qui peuvent vous être difficiles à obtenir par vous-même.

Passer par un courtier, comment cela fonctionne ?

Si vous choisissez de passer par un courtier, il sera chargé de la recherche de votre financement et vous représentera auprès des organismes prêteurs. Un contrat devra être établi entre vous et lui (mandat de recherche de capitaux), c’est la loi qui l’exige et c’est obligatoire. Ce contrat doit indiquer précisément votre recherche : type de crédit, montant, durée, taux, etc. (vous pouvez simuler votre prêt sur le site du gouvernement)

Enfin sachez que passer par un courtier peut avoir un coût supplémentaire pour l’emprunteur : dans certains cas le courtier facture ses honoraires à hauteur de 1% du montant de l’emprunt. Dans d’autres cas, sa rémunération constituée des commissions versées par les banques, l’emprunteur n’aura donc pas à débourser davantage dans ce cas précis.

Voir aussi

comment_eliminer_la_mauvaise_odeur_des_canalisations

Comment éliminer les mauvaises odeurs de la maison de manière écologique ?  

Si ce n’est l’odeur des mets cuisinés, d’autres odeurs persistent dans la maison. Quoiqu’on fasse, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *