Accueil / Conseils en immobilier pour l'achat ou la vente d'une maison, d'un appartement / Réaliser un prêt immobilier sans apport : quelles solutions ?

Réaliser un prêt immobilier sans apport : quelles solutions ?

Toutes les banques vous le diront : un minimum de 10% (voire plus) d’apports est exigé pour pouvoir bénéficier d’un emprunt immobilier. Lorsque vous souhaitez construire ou acquérir un bien immobilier et que vous n’avez pas les fonds nécessaires pour réaliser cet emprunt, des solutions existent et vous n’êtes pas forcé de renoncer à vos projets. Sachez toutefois que réaliser un prêt immobilier sans apport, bien qu’étant très difficile, n’est pas une mission impossible lorsqu’on sait s’y prendre.

Quelles solutions s’offrent à vous ?

Avant toute chose, il faut savoir que pour augmenter ses chances de réaliser un prêt immobilier sans apport, le plus important sera de constituer un dossier solide, convaincant et presque flatteur : bons placements, pas trop d’endettement etc… En effet, les banques peuvent faire entièrement abstraction de l’absence d’apport et baser leur décision uniquement sur la qualité du dossier du requérant.

Si toutefois le dossier du requérant n’est rempli pas ces conditions de qualité, la meilleure solution pour bénéficier d’un prêt sans apport sera de recourir aux aides spéciales. Ces alternatives sont adaptées aux situations des personnes qui ne sont pas en mesure ou qui ne peuvent temporairement fournir un apport. Leur principal objectif est de fournir un prêt immobilier à ces personnes selon des formules très avantageuses. Parmi ces formules avantageuses, figure le prêt à taux zéro qui s’adresse aux personnes souhaitant faire une première acquisition de bien immobilier. Toutefois, cette offre est valable uniquement aux primo-accédants et sous certaines conditions (notamment selon les ressources à disposition des requérants). Outre le prêt à taux zéro, il existe le prêt à 1% logement qui permet aux requérants (toujours primo-accédants) d’acheter un bien immobilier avec un taux dérisoire. Cette deuxième forme d’aide est elle aussi soumise à certaines conditions : le requérant doit être salarié d’une entreprise composée d’au moins une vingtaine de personnes, le requérant doit effectuer une demande auprès de son employeur etc…

Voir aussi

Tout ce qu’il faut savoir sur l’immobilier à Strasbourg

Située à la frontière entre le France et l’Allemagne, Strasbourg, ville capitale de la région …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *