Accueil / Construction et petits travaux de rénovation de la maison / A lire avant de peindre soi-même son appartement !

A lire avant de peindre soi-même son appartement !

Peindre soi-même son appartement rebute la plupart d’entre nous. Avec le choix de la peinture et des outils qui n’est pas toujours évident, sans parler du caractère salissant de la chose… il est facile de comprendre pourquoi autant de personnes préfèrent confier la tâche à une tierce personne ou aux professionnels. Ce qui n’est pas toujours une très bonne solution, vu le prix et quelquefois la qualité du travail. Sachez pourtant qu’avec un minimum de préparation et même sans savoir-faire, il est tout à fait possible de peindre soi-même son appartement. Comment faire ?

La première étape de préparation

La première étape sera de déterminer au préalable et à réunir les ressources qui seront utilisées. Cette étape consiste notamment à déterminer le type de peinture qui convient le plus aux surfaces (peinture à huile ou à eau), la quantité nécessaire et à se procurer le matériel le plus adapté (pinceau ou rouleau).

La deuxième préparation

Une fois tout le matériel et la peinture à disposition, nous pouvons passer à la deuxième étape. Il s’agit de la préparation de l’espace de travail. Il s’agira en fait de prendre toutes les précautions pour éviter de tâcher les meubles ou d’éviter que de la poussière et autres corps viennent atterrir sur la peinture fraiche. Il est par exemple conseillé d’étendre une bâche protectrice (ou de vieux journaux) au sol et de bien nettoyer chaque surface à peindre. Par ailleurs, il serait judicieux de prévoir un ordre à suivre pour peindre les murs et de porter des gants et une combinaison avant de toucher à la peinture.

La peinture

Passée l’étape de la préparation, il est temps de peindre ! Pour la pose, il suffira de bien répartir la peinture, toujours en allant dans le même sens (de haut en bas ou de gauche à droite avec un rouleau de préférence) et en commençant en peignant des recoins (avec un pinceau cette fois-ci) vers le milieu. Le nombre de couches dépendra de la l’intensité de teinte recherchée (un mur plus clair ou plus foncé). Une deuxième couche ne sera donc pas systématiquement nécessaire. Par contre, si une deuxième couche est appliquée, il sera indispensable de toujours garder une bonne répartition de la peinture.

Voir aussi

Le béton imprimé : que peut-on en retenir ?

Le béton imprimé, très souvent utilisé aux États-Unis pour offrir un aspect particulier au sol, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *