Accueil / Construction et petits travaux de rénovation de la maison / Comment choisir son niveau laser selon ses besoins

Comment choisir son niveau laser selon ses besoins

Outil de précision, le niveau laser est d’une grande utilité dans le bricolage, car il permet un gain de temps considérable, tout en étant facilement maniable par une seule personne. Selon son utilisation, il faut bien choisir le niveau laser, aussi bien pour les travaux d’intérieur que d’extérieur.

Bien déterminer ses besoins avant d’acheter un niveau laser

Un bricoleur maison est différent d’un bricoleur professionnel. Le premier n’utilisera son niveau laser que de façon ponctuelle, pour faire une installation de cloison, de tableau ou réparer une tuyauterie endommagée. C’est-à-dire, des petits travaux qu’il pourra faire lui-même. Pour le second, il aura besoin d’outils plus sophistiqués et adaptés à ses interventions. D’autre part,  pour les travaux de construction, le choix du niveau est tout autre car il doit alors convenir aux différents besoins que requièrent les gros travaux. Aussi, il y a les niveaux laser pour les travaux d’intérieur et les niveaux laser pour ceux d’extérieur.

Les différents choix de niveau laser

bosch-niveau-laser-360deg-pll-360-trepiedPour les travaux en intérieur, on a le choix entre 3 types de niveau laser, qui ont une portée allant jusqu’à 20 mètres. Le niveau laser à points permet de repérer les points qui serviront de base aux travaux, comme par exemple le nivellement d’un faux plafond. Le niveau laser à lignes facilite l’alignement ou le nivelage grâce aux lignes de visée bien visibles : diagonales, horizontales ou verticales. Il est utilisé pour diverses installations, comme la perforation de trous pour suspendre un tableau, ou pour fixer une cloison par exemple. Enfin, le niveau laser à croix, qui grâce aux lignes projetées permet d’obtenir un angle à 90°, très utile pour poser les carrelages, entre autres. Pour les travaux en extérieur, le niveau laser rotatif est le plus approprié, car plus performant. A la fois automatique ou semi-automatique et autonivellant, il projette un faisceau de ligne tournant à 360°. Il permet de contrôler le nivellement des terrassements, l’alignement des murs et bien d’autres pendant les travaux de construction

Voir aussi

Le béton imprimé : que peut-on en retenir ?

Le béton imprimé, très souvent utilisé aux États-Unis pour offrir un aspect particulier au sol, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *