Accueil / Construction et petits travaux de rénovation de la maison / Quelles sont les méthodes pour colorer le béton décoratif ?

Quelles sont les méthodes pour colorer le béton décoratif ?

Le béton coloré est un béton décoratif à la mode ces derniers temps, aux dépens du béton classique qui perd doucement du terrain. Le béton coloré confère au domicile la modernité et la distinction dans l’assortiment de la couleur des sols ou des murs. Qu’est-ce qu’un béton coloré ? Quelles sont les différentes méthodes de réalisation de ce type de béton ?

Qu’est-ce que le béton coloré ?

Le béton coloré est composé à la base d’un mélange de ciment, de sable et de gravier. La sélection du type de ciment est importante, car il va déterminer le ton de la couleur finale du béton décoratif :
  • Le ciment blanc va octroyer à la couleur de votre réalisation en béton une luminosité plus puissante ;
  • Le ciment gris lui donnera une couleur plus opaque.

fleke

Le choix du type de pigment à utiliser est aussi essentiel, car les coloris sont plus intenses dans le pigment artificiel que dans le pigment naturel. La sélection du pigment naturel fait plus ressortir l’aspect béton. Par contre, le pigment artificiel offre une large gamme dans le choix des couleurs. En matière de prix, plus le pigment est de qualité supérieure, plus il est riche en couleur et plus son prix sera élevé.

Les différentes méthodes d’obtention du béton coloré

Il existe plusieurs méthodes pour obtenir du béton coloré. Parmi elles, nous avons :
  • La coloration dans la masse
La coloration dans la masse est une méthode qui permet d’introduire des pigments à base d’oxyde de fer dans la composition du béton. La proportion de ces pigments doit être inférieure à 6 % du mélange pour ne pas modifier les caractéristiques du béton. Cette technique de coloration prend en compte tout le volume du béton, ce qui rend considérable la quantité de pigment à utiliser. De plus, il est probable que le ton de couleur entre chaque mélange de béton diffère. On peut retrouver les pigments chez les distributeurs de produits de maçonnerie.
  • Les durcisseurs colorants
Ce procédé se résume à appliquer un durcisseur minéral, sous forme de poudre, qui va infiltrer d’environ 5 mm le béton frais. Le résultat final, de style marbré, est assez imprédictible avec cette manière de procéder. Il est donc très pénible d’obtenir la couleur convoitée. Il faut à la fin passer un scellant pour préserver la surface du béton. La résine durcisseur a un temps de séchage plus bref (10 jours) et s’appose en trois couches à lisser avant de cirer.
  • Les teintures réactives
Les colorants réactifs constituent la méthode privilégiée pour colorer un plancher de béton décoratif. Ce sont des produits composés d’acide ou de sels minéraux qui réagissent chimiquement avec le béton pour s’introduire sur une profondeur de 5 mm. On appose la teinture quand le béton est sec (après 28 jours) et on obtient un résultat admirable et marbré. Toutefois, les résultats sont aussi imprédictibles que ceux des durcisseurs colorants. Un scellant (contenant peu de COV) associable avec la teinture est nécessaire pour préserver la surface de la dalle.
  • Les peintures pour plancher
Un béton teinté par la peinture fournit un large choix de coloris. La mise en place de la peinture sur le béton sec se fait en plusieurs strates. Il est recommandé de poncer le béton entre la première couche de peinture et la deuxième. De plus, colorer son béton donne la possibilité de concevoir et de peindre des motifs. Le séchage du béton teinté par la peinture est rapide.

Voir aussi

beton-balaye

Qu’est-ce que le béton balayé ?

Le béton balayé consiste à strier un béton frais dans un but décoratif et pratique. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *